NOUVEAUX CAHIERS DE DOLÉANCES – 20 Mai 2018

Une conférence-atelier proposée par Bruno Latour et ses acolytes de SOC

Contrairement aux Cahiers de Doléance de 1789, le territoire du XXIème siècle est un territoire abstrait, mais aussi réticulaire et multiple, d’où notre difficulté à le visualiser. On ne peut donc pas se contenter d’un relevé physique qui tiendrait dans des frontières. Pendant tout l’après-midi, sur la scène et dans la salle, Bruno Latour et ses collaborateurs ont proposé d’expérimenter une méthode pour décrire ce territoire du XXIème siècle à partir du terrain de vie de chacun d’entre nous. Il s’agit d’explorer les liens, les connexions et les dépendances à un territoire ; de visualiser et partager les terrains de vie et surtout d’énoncer des doléances prospectives tournées vers le futur !

Avec
Frédérique Aït-Touati, Emanuele Coccia, Jean-Michel Frodon, Donato Ricci et les étudiants de SPEAP (programme d’expérimentation en arts politiques)